Accessibilité à Internet : Le projet « Internet for All » lancé à Durban

0

(TIC Mag) – Au lendemain du World Economic Forum (WEF) de Kigali  au Rwanda tenu du 11 au 13 mai 2016 qui avait réuni plusieurs Etats africains et débouché sur l’adoption du projet « Internet for All » dont le but est d’accélérer l’accès à Internet de millions de personnes sur le continent à travers de nouveaux modèles de partenariat public-privé, les premières retombées commencent à se faire visible.

Pratiquement une année après, soit le 5 mai 2017, l’Afrique du Sud a procédé au lancement de la première étape du projet dans la ville de Duban : « Ce projet nous aidera à atteindre nos objectifs de développement national d’ici 2020. C’est un défi énorme, mais je pense qu’il est réalisable si nous travaillons ensemble pour diffuser l’infrastructure où elle n’est pas disponible », fait savoir le ministre Sud-africain des Télécommunications et des Services postaux Siyabonga Cwele. Selon lui, une fois achevé, ce projet permettra de doter plus de 20 millions de sud-africains d’Internet.

Notons que contrairement aux autres pays africains, l’Afrique du Sud est relativement bien fourni en termes d’infrastructures de télécommunications et donc de diffusion d’Internet. Le lancement de ce projet arrive dans un contexte davantage marqué par le coût jugé trop élevé d’Internet dans le pays.

Pour incarner ces revendications, en 2016, la société civile avait lancé le mouvement « DataMustFall » pour réclamer des coûts data abordables. Avec le lancement du projet « Internet for All », une piste de solution semble être ouverte.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici