Afrique de l’Ouest : Des magistrats formés à la cybercriminalité

0

(TIC Mag) – Pour la première fois, des magistrats ouest-africains ont pu bénéficier d’une formation au Sénégal sur la criminalité sur Internet. C’était dans le cadre d’un projet qui découle de la Convention internationale sur la cybercriminalité de Budapest et qui vise à outiller les hommes de droits sur ce nouveau type d’infractions.

Pourtant, selon le magistrat sénégalais Papa Assane Touré (photo) cité par RFI, les infractions commises sur Internet sont de plus en plus récurrentes : « La connexion est de plus en plus développée en Afrique et en même temps il y a des vulnérabilités qui se posent, des cas d’usurpation d’identité numérique, de fraudes, d’escroqueries en ligne et cela est fréquent », explique-t-il.

Seulement, la répression des infractions cybernétiques dans plusieurs pays ouest-africains est aujourd’hui confrontée à un énorme vide juridique qui paralyse cette lutte. De manière générale, seul certains pays comme la Côte d’Ivoire disposent d’une loi sur la cybercriminalité, même si de l’avis de plusieurs experts, les connaissances des magistrats en la matière sont encore embryonnaires. La plupart des autres pays, à l’instar du Burkina Faso n’ont pas de législation nationale sur la question.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici