Après des violences xénophobes en Afrique du sud, MTN Nigeria menacé de pillage

0

(TIC Mag) – Après la série de violences xénophobes en Afrique du Sud qui a abouti à la mort de plusieurs nigérians tués par des groupes anti-immigration sud-africains, plusieurs groupes nigérians annoncent des représailles et menacent de s’attaquer à des intérêts sud-africains au Nigéria. Dans leur ligne de mire, des grands groupes sud-africains comme l’opérateur de télécommunications MTN, ou encore Multichoice.

De manière précise, les groupes nigérians Niger Delta Watchdogs, Niger Delta Volunteer et Niger Delta Strike Force réunis sous la bannière de la coalition du Delta du Niger ont indiqué dans une lettre datée du 2 mars 2017 et adressée au Haut-Commissariat d’Afrique du Sud au Nigeria donner un mois aux compagnies sud-africaines présentes sur le territoire nigérian pour quitter le pays, faute de quoi elles s’en prendront physiquement à elles : « si ces compagnies ne sont pas fermées dans un délai d’un mois, nous nous mobiliserons pleinement et commencerons des attaques massives contre les investissements sud-africains susmentionnés au Nigeria. Nous veillerons également à ce que tous les mâts MTN et les bureaux soient réduits à néant », affirme la coalition dans sa lettre.

Pour l’instant, ni le gouvernement nigérian ou l’opérateur n’ont officiellement réagi à cette menace. Même si le 15 février le réseau MTN Nigéria avait connu quelques perturbations, l’opérateur a finalement indiqué via Funso Aina, le directeur des relations publiques de MTN Nigeria que ces désagréments étaient dus à un problème technique, et n’a aucun lien avec une éventuelle attaque contre l’entreprise.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici