E-commerce : pourquoi Cdiscount se retire du Cameroun

2

(TIC Mag) – C’est désormais officiel. Le site de e-commerce français Cdiscount, propriété de Casino se retire du marché Camerounais et Sénégalais. Lancé en 2014 par Casino en partenariat avec le groupe Bolloré Africa logistics, les sites Cdiscount envisageaient de contrer l’expansion d’Africa Internet Group (désormais Jumia Group) sur le continent.

Pour l’instant, aucun officiel ne s’est exprimé sur le sujet. Néanmoins au Cameroun, certains responsables rencontrés expliquent sous anonymat que les promesses du marché n’ont pas été au rendez-vous du fait de plusieurs facteurs : « Une fois arrivé sur le marché camerounais, nous nous sommes rendu compte de la présence des produits contrefaits proposés par des sites concurrents à des coûts très bas. Dans le même temps, les délais de passages des marchandises à la douane étaient considérablement rallongés du fait de la complexité des procédures. Au final, des produits dont la livraison devrait par exemple avoir lieu sous deux semaines se retrouvaient parfois à faire 25 jours à la douane. De quoi rendre impatient les clients, qui se ruaient vers des produits concurrents. Avec le temps, nous avons vu notre base clientèle chuter progressivement au point où nous étions dans l’obligation de mettre les verrous sous les portes », explique un responsable de Cdiscount Cameroun.

Avec ce retrait de Cdiscount des marchés camerounais et sénégalais, le groupe laisse la place à son principal concurrent Jumia, qui voit ses positions confortées sur ces deux marchés.

baniere830x100-ict-strategies

2 COMMENTAIRES

  1. Ils sont forts chez c discount avec leur histoire de Douane. La douane sort les produits le même jour. C’est facile d’accuser les autres. C’est leur modèle économique et surtout de marge qui les a mis hors jeu

  2. ils vendaient trop chers. Ils multipliaient les prix de détail en europe par deux au Cameroun, voir plus. Ils s’attendaient à quoi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici