Fidel Mole Hamma : « eKiosque offre désormais à ses lecteurs et aux mobinautes Cameroon Tribune et Cameroon Business Today »

0

(TIC Mag) – Au Cameroun, il est désormais possible de lire tous les quotidiens du pays et des dizaines d’hebdomadaires et autres périodiques à partir de son smartphone ou de sa tablette. Cela est rendu possible grâce au kiosque numérique eKiosque proposé la jeune entreprise KIAMA SA. Cette dernière vient de conclure un partenariat avec la Société de presse et d’édition du Cameroun (Sopecam) qui édite entre autres le quotidien national Cameroon Tribune, l’hebdomadaire Cameroon Business Today ou encore le magazine people Nyanga. Désormais, les abonnés d’eKiosque pourront lire plus facilement le quotidien national sur leur tablette. TIC Mag a rencontré Fidel Mole Hamma, le directeur général de KIAMA SA, pour qu’il présente ce qui va changer et notamment les avantages d’un kiosque numérique. Tout comme il en profite pour présenter son entreprise.

TIC Mag : Vous avez signé ce 03 août 2017 un accord avec la Sopecam pour commercialiser ses deux principaux médias. A savoir, le quotidien national Cameroon Tribune et son hebdomadaire économique Cameroon Business Today. A partir de quand les abonnés d’eKiosque pourront-ils commencer à acheter Cameroon Tribune sur eKiosque ?

Fidel Mole Hamma : Avant de répondre à cette question, permettez-nous de remercier ici grandement la SOPECAM et son directeur général, Mme Marie Claire Nnana (Photo), pour cette marque de confiance placée en une aussi modeste structure que la nôtre. La plateforme eKiosque peut désormais offrir aux lecteurs Cameroon Tribune et Cameroon Business Today partout sur le territoire et à la première heure. Tout comme leurs autres principaux journaux.

Pour répondre à votre question, les abonnés d’eKiosque peuvent vous dire que depuis hier, ils ont eu droit à leur premier numéro de Cameroon Tribune sur la plateforme, c’est-à-dire quelques heures seulement après la signature de ce contrat. Et ce sera ainsi tous les jours pour ce qui est de Cameroon Tribune et chaque semaine pour ce qui est de CBT.

TIC Mag : Le coût du journal Cameroon Tribune vendu à 400 F.Cfa en kiosque sera-t-il à 200 francs CFA sur eKiosque comme les autres quotidiens disponibles sur cette plateforme ?

F.M.H. : Pour l’instant, le prix du quotidien national dans sa version numérique reste le même que celui de la version papier. Le rôle de notre entreprise est de proposer un autre moyen de distribution de la presse aux éditeurs, pas de leur imposer une stratégie de prix. En fonction de leurs cibles et de leurs clients, les éditeurs ont une totale liberté pour ce qui est de la fixation des tarifs de vente de leurs journaux ou magazines

TIC Mag : Combien coûtera Cameroon Business Today?

F.M.H. : Cependant pour ce qui est de Cameroon Business Today, le prix est largement revu à la baisse, il coûtera 800 F.CFA au lieu de 1 000 F.CFA. Les lecteurs trouveront leur hebdomadaire sur la plateforme au prix de 800 Frs. Nous ne pensons d’ailleurs pas que le prix soit un obstacle pour les clients. C’est l’inaccessibilité du journal dans certaines régions du pays et pour ceux qui sont dans les grandes métropoles, le retard accusé dans la livraison que nous à notre niveau essayons de résoudre. Un pari qui apparemment est en train d’être gagné au vu du nombre de souscriptions que nous enregistrons déjà sur eKiosque.

TIC Mag : Y aura-t-il la possibilité de souscrire à un abonnement annuel de Cameroon Tribune sur eKiosque?

F.M.H. : Comme pour toutes les autres parutions disponibles sur notre plateforme, l’abonnement annuel est possible. D’ailleurs chacun peut consulter les différentes offres d’abonnements et de bouquets disponibles sur www.ekiosque.cm.

Chaque lecteur peut avoir désormais la presse partout où il se trouve sur le territoire national et même en dehors. Il s’agit là d’un accès facile à la presse locale. Fidel Mole Hamma

TIC Mag : Quels sont les avantages qu’offre eKiosque pour l’achat et la lecture des journaux camerounais ?

F.M.H. : Il y a de nombreux avantages à la solution de distribution numérique de la presse que propose eKiosque. Chaque lecteur peut avoir désormais la presse partout où il se trouve sur le territoire national et même en dehors. Il s’agit là d’un accès facile à la presse locale. Par ailleurs, il peut recevoir l’information contenue dans le journal de son choix avant tout le monde, puisque les journaux sont disponibles sur eKiosque avant 5h.

On peut ajouter à cet avantage de mobilité et de célérité, la diversité des supports de lecture de la presse. Chacun qui possède un smartphone, une tablette ou un ordinateur peut, en téléchargeant l’application sur Google play ou PlayStore, acheter et lire son journal. Doit-on signaler qu’en termes d’achat, le lecteur trouve sa presse sur eKiosque à moitié-prix ? Sans oublier que dans sa corbeille d’achat, il reviendra même après sa lecture, trouver chacun des journaux qu’il aura achetés. D’ailleurs, pourquoi ne pas laisser chaque utilisateur définir lui-même les avantages de eKiosque ?

TIC Mag : A ce jour eKiosque comporte combien de titre de presse du Cameroun ?

F.M.H. : La plateforme eKiosque est en pleine évolution. Nous comptons actuellement une cinquantaine de journaux de magazines disponibles. Nous espérons surtout que dans les prochains jours, d’autres éditeurs s’ajouteront à ceux déjà présents, étant donné que le numérique ne fait pas concurrence à la presse physique. Au contraire, la distribution numérique accroît le nombre de lecteurs, en même temps qu’elle permet de maximiser les ventes.

TIC Mag : Comment présentez-vous Kiama, votre entreprise qui édite eKiosque ?

F.M.H. : KIAMA S.A est une startup camerounaise qui s’est donnée pour principal défi de trouver des solutions technologiques innovantes, dans tous les domaines, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises.

Nous nous inscrivons ainsi dans une démarche globale qui est celle de la mondialisation qui nous impose désormais la technologie dans notre vécu quotidien, et dans une démarche particulière marquée par la volonté du chef de l’Etat de voir les entreprises camerounaises s’arrimer aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, de même qu’il avait sollicité la formation des jeunes dans ce domaine. Chose que nous faisons à KIAMA S.A et eKiosque n’est que l’un des services que nous proposons. Car nous avons entre autres, des solutions de traçabilité des véhicules et des animaux (GPS et RFID) de même que nous sommes spécialisés dans le webhosting.

Propos recueillis par TIC Mag

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici