Bientôt deux points d’échange Internet en Afrique centrale, au Gabon et au Congo Brazza

0

(TIC Mag) –  C’est probablement une nouvelle qui ne plaira pas trop aux acteurs et autorités gabonaises du secteur des TIC et du numérique. L’Union africaine a désigné le point d’échange Internet du Congo Brazza comme Point d’échange internet de l’Afrique centrale. Désormais, le Congo et le Gabon sont tous deux des points de l’Afrique centrale désignés par l’Union africaine. Le Gabon avait été désigné point d’échange Internet (IXP) sous régional il y a deux ans et son infrastructure devrait lui permettre de desservir l’ensemble de la sous-région avec ses capacités internet à travers le GAB-IPX. Seulement, faute d’un accord entre les opérateurs privés membres du GIE (groupement d’intérêt économique) mis en place, l’entente n’est pas de mise.

Selon le journal Africtelegraph, la mise en place de ce point d’échange GAB-IPX a été freiné par les gros opérateurs télécoms tels que Gabon Télécom et Airtel.d »Ne voyant pas d’un bon oeil, la libre circulation des données entre opérateurs, ils ont préféré boycotter un bon nombre de réunions. Pourtant, cela aurait permis de baisser les prix », écrit le journal.

Une délégation de l’Union africaine aurait même été envoyée au Congo pour étudier les modalités de l’établissement du point d’échange sous régional.  Une information confirmée le 15 mai 2017 par un tweet de Luc Missidimbazi, le chargé de projet CAB3 Congo : « Nous recevons ce jour une délégation de l’Union africaine. Le Congo choisi nœud Internet Afrique centrale ».

Notons au passage que la confirmation du choix du Congo doit encore se faire de manière officielle par l’Union africaine.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici