Point sur la croissance des revenus data chez MTN au Cameroun, au Nigeria, en Côte d’Ivoire et au Ghana 

0
Crédit photo : © FRONTIERS/AFRICA REUTERS/Mike Hutchings

(TIC Mag) – Le groupe de télécommunications sud-africain MTN a récemment fait le point sur les performances de ses filiales dans son rapport d’activité du premier trimestre 2017. Au Cameroun, l’opérateur affirme avoir connu une période particulièrement difficile avec l’arrêt du service data dans certaines zones touchant tous les opérateurs du pays, notamment les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. La suspension de l’Internet a ralenti la croissance de la data de MTN à 9,8% au premier trimestre 2017.

Selon l’opérateur, « la croissance des revenus des données a été limitée à 9,8% alors que l’arrêt du réseau de données a touché plus de 20% de notre base d’abonnés. De manière encourageante, l’entreprise a pu restaurer les services de données dans ces régions à compter du 21 mars 2017, ce qui devrait entraîner une certaine amélioration pour le reste de l’année. Les recettes monétaires mobiles au Cameroun ont augmenté de 390% ».

Le groupe fait aussi un bilan de ses différentes filiales, avec en premier le siège où « MTN Afrique du Sud a enregistré une performance solide au premier trimestre avec un chiffre d’affaires de 4,1%. Cela a été soutenu par des données et des revenus numériques qui ont augmenté de 17,8% et 20,3% respectivement, tandis que les revenus de la voix sortante ont diminué de 5,4% en même temps que les minutes facturables ont diminué de 7,5%. Les priorités de l’activité en Afrique du Sud demeurent la qualité du réseau, l’offre de propositions de valeur intéressantes et l’amélioration de l’expérience client », précise le rapport.

Croissance similaire en Ouganda où MTN Ouganda a connu un premier trimestre positif avec des tendances de revenus encourageantes. Les revenus de Mobile Money ont augmenté de 34,0% et représentent désormais 22% du chiffre d’affaires total. L’introduction de groupes de voix personnalisés a permis une augmentation de 11,5% des revenus de la voix sur le net.

Au Nigeria, MTN affirme avoir connu un bon début d’année avec une augmentation de 11,6% du chiffre d’affaires total grâce à une augmentation de 71,3% des revenus de la data. Cependant, la base d’abonnés MTN Nigéria a diminué de 2,3% au cours du trimestre, du fait d’une réglementation plus stricte quant à l’identification des abonnés. Mais de manière globale, malgré les conditions économiques difficiles, MTN Nigeria a continué à exécuter ses plans de déploiement du réseau en mettant l’accent sur le réseau de données. Ce qui reste un élément clé de la stratégie de croissance à moyen terme du Groupe.

La filiale ghanéenne de l’opérateur est également dans le vert et a continué de bénéficier de l’amélioration de l’environnement macroéconomique avec une solide croissance des revenus du data, en hausse de 55,2%. L’argent mobile affiche aussi une croissance « exceptionnelle » et représente maintenant 13% des revenus totaux de MTN Ghana. Par ailleurs, MTN Ghana a enregistré une baisse des abonnés au cours du trimestre de 2,5 millions. Cela a été dû à la déconnexion de 3,4 millions d’abonnés.

Même élan en Côte d’Ivoire où « après un vigoureux 2016 dans lequel le chiffre d’affaires et les bénéfices avant intérêts, impôts, amortissements (BAIIA) ont subi des pressions, MTN Côte d’Ivoire a enregistré une nette amélioration au trimestre, ce qui représente une croissance de 9,4% du chiffre d’affaires. Les revenus de données ont augmenté de 84,1%, tandis que les revenus de l’argent mobile ont augmenté de 32,5% ».

Enfin, MTN fait également le point sur sa filiale iranienne, avec « MTN Irancell qui a connu une forte dynamique des revenus au cours de la période, les revenus de la data augmentant de 76,7% par rapport à l’exercice précédent », conclut le rapport.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici