Sénégal: Selon Millicom, le décret présidentiel ne change rien à l’annulation de la cession de Tigo à Wari Group

0

Dans les colonnes du journal Les Echos édition du 7 août 2017, Vivian Kobeh, la porte-parole du groupe Millicom International Cellular (MIC) a déclaré que le décret présidentiel qui approuve la cession de la licence GSM de Tigo Sénégal à Wari Group ne change rien à la décision du groupe d’annuler la vente de cette filiale à la société de transfert d’argent et de services financiers.

Selon Vivian Kobeh, ce décret ne les « ébranle pas puisqu’il ne constitue pas un élément décisif dans l’opération de cession de la licence en question (…) nous n’avons pas demandé d’approbation pour le transfert de licence et nous travaillons à clarifier cette question avec les autorités ».

Le 2 août 2017, le président de la République Macky Sall a signé un décret approuvant la cession de la licence GSM de Tigo Sénégal à Wari Group. L’acte réglementaire était intervenu pour mettre fin aux tensions entre MIC et Wari Group, en faveur de la société sénégalaise.

Le différend entre Wari Group et MIC est né de la décision prise le 31 juillet 2017 par le groupe télécoms luxembourgeois de mettre fin à son accord avec Wari Group pour la vente de sa filiale Tigo Sénégal au profit d’un nouvel accord de cession signé avec le consortium composé du Groupe Teyliom Telecom, NJJ, et de Sofima. Wari Group avait vivement dénoncé cette action et une bataille de communiqués contradictoires s’en était suivie entre les deux parties.

Avec Agence Ecofin

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici