background

Smart City : A Paris, Renault propose aux entreprises un service de location de véhicules électriques entre employés

Écrit par: Philippe Mingotaud, Correspondant de TIC Mag en Europe

Publié le: jeudi, 24 novembre 2016 à7 h 13 Mis à jour le 24 novembre 2016 à 7 h 13

(TIC Mag) – Le département « Mobility » de la société Renault a proposé lors du premier forum sur les villes intelligentes organisé par groupe « Caisse des dépôts » le 21 novembre 2016, à la Cité de la Mode et du Design sur les quais de Seine à Paris, une solution innovante de location de véhicules. Un service similaire à celui de la société Cityscoot qui propose la location des scooters électriques en libre-service dans Paris intra-muros, sans clé, ni carte, ni borne.

Pour ses véhicules électriques et thermiques, Renault propose cette solution de location uniquement aux entreprises pour le moment. La solution se distingue des offres de location longue durée habituelles par son système d’optimisation des utilisations des véhicules qui fait qu’une voiture n’est plus attribuée à un collaborateur en particulier, mais à un groupe de salariés où chacun peut en fonction des disponibilités en disposer durant les heures de travail, mais également le week-end et les jours fériés.

La réservation se fait sur un site dédié proposé par le constructeur à la société qui fait appel à ses services. Des technologies embarquées comme la lecture de badges, la fermeture des portes, le suivi du kilométrage, l’activation de la géolocalisation, le contrôle du démarrage font de chaque véhicule un produit personnalisable, livrable « Clés en main ».

D’autres solutions de partage des véhicules étaient présentées à ce forum, sous la forme de covoiturage sous toutes ses variantes, location mutualisée de véhicules, location de véhicules personnels avec ou sans chauffeur, etc.

Philips présente le premier éclairage public intelligent
Qui parle véhicule, parle aussi voirie, stationnement, titre de transport, paiement sécurisé, éclairage urbain et vidéosurveillance. La gestion intelligente des places de parkings, du jalonnement dynamique des parcours (guidage et sécurisation vers l’emplacement disponible), du paiement électronique du stationnement sont des problématiques auxquelles les professionnels de la voirie savent aujourd’hui apporter des réponses fiables.

Là encore, les équipementiers n’ont pas manqué d’anticiper tout le potentiel qu’offrent ces nouveaux marchés. La société néerlandaise « Philips » présentait le premier éclairage public intelligent, un lampadaire à leds, équipé d’une puce GPRS capable de transmettre sa position à son interface Web « CityTouch ». Cette interface permet de modifier à tout moment l’intensité de l’éclairage de ces nouveaux lampadaires pour mieux s’adapter aux besoins et aux situations, afin de réaliser de réelles économies d’énergie. Une technologie qui se développe également très rapidement dans les stades et les grandes salles du fait de sa compatibilité avec le protocole DMX, protocole scénique le plus utilisé par les producteurs de spectacles.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − onze =