Cameroun : Les abonnés dénoncent les nouveaux tarifs data, Orange s’explique

0
Cameroun : Abonnés et associations dénoncent les nouveaux tarifs data d’Orange
Photo : 123RF.com

(TIC Mag) – De nombreux abonnés d’Orange Cameroun sont mécontents des nouveaux tarifs data de l’opérateur. Depuis quelques jours (le 06 avril 2017), ils versent leur colère sur les réseaux sociaux. La raison, pour avoir la connexion Internet, il faut payer plus. Alors que certains crient à l’arnaque avec la nouvelle tarification, d’autres se plaignent de la confusion qui existe entre les offres promotionnelles et les tarifs classiques de la data.

Illustrations sur Facebook et Twitter

Côté associations de consommateurs, des voix s’élèvent également. Sur sa page Facebook, Simon Kaldjob, le président de la Fédération des associations des consommateurs des produits et services des télécommunications et des TICs (FACTICS), qui se plaignait récemment des tarifs élevés des télécommunications au Cameroun, prend position. « FACTICs, par la voix de son Président Général, Simon KALDJOB, dis non aux nouveaux prix des forfaits Internet d’Orange Cameroun », écrit-il.

Aussi, il partage un message de la page Vert-Rouge-Jaune qui invite les internautes à boycotter cette nouvelle tarification. La teneur du message : « Ensemble nous sommes forts. Jusqu’à quand ORANGE CAMEROUN va-t-il continuer à nous spolier! Grande campagne pour boycotter les produits d’Orange. C’est nous les consommateurs et nous avons le pouvoir de changer les choses! Sans nous ils ne sont rien! Maxi partage ! ».

Dénonciations également sur WhatsApp

D’autres réseaux sociaux comme WhatsApp sont mis à contribution. Ici, Simon Kaldjob explique qu’il s’agit d’une augmentation des tarifs de l’ordre de 20%, ce qu’il estime exagérée. D’après ses explications, pour les forfaits jour par exemple, avant on payait 102 francs Cfa pour 80 Mo. Aujourd’hui, pour le même montant, vous avez 50 Mo. Sauf qu’Orange Cameroun vous offre 50 Mo de bonus. Aussi, avant, avec 306 francs Cfa, vous aviez 250 Mo. Aujourd’hui, il faut débourser 500 francs Cfa pour avoir 300 Mo et obtenir automatiquement un bonus de 300 Mo.

« A priori, cela paraît bien pour le consommateur. Sauf que le crédit bonus forcé s’arrête le 06 Mai 2017 de manière automatique s’il n’est pas utilisé. Les consommateurs dénoncent cette tarification peu transparente et des bonus que n’avons pas demandés et qui pour eux est une arnaque », tranche Simon Kaldjob. Par ailleurs, il dénonce un déficit et manque d’information de l’opérateur Orange à l’endroit des consommateurs sur ces nouvelles offres data.

Le président de la Ligue camerounaise des consommateurs, Delor Magellan Kamseu Kamgaing, s’est également saisi de ce dossier. Il indique avoir été interpellé par de nombreux abonnés d’Orange Cameroun en colère. Sans hésiter, il appelle à un boycott des offres data d’Orange et propose aux abonnés de trouver un jour de la semaine où ce boycott aura plus d’effet. Pour lui, « les Gigas data changent avec Orange. 7Go de 2000 francs Cfa passent à 2 550 francs cfa par semaine ».

« Orangegate. Hausse abusive des prix d’Internet : vous préférez samedi ou dimanche pour boycotter Orange ? », écrit le président de la LCC sur son mur Facebook ce 11 avril 2017 après plusieurs jours de dénonciation. En réponse à ce post et en guise de commentaires, de nombreux internautes crachent leur venin sur cette nouvelle tarification.

Parmi ces internautes, Patrick Atangana qui laisse entendre que pour avoir jeté sa carte Sim au profit de Nexttel depuis l’annonce de cette nouvelle tarification, il est déjà dans le boycott perpétuel.

« Rien n’est permanent, sauf le changement »

Contacté, par la rédaction de TIC Mag, Orange Cameroun explique que les clients se plaignent de moins en moins dès lors qu’ils prennent mieux connaissance des avantages des nouveaux forfaits. “Orange Cameroun a en effet non seulement revu ses forfaits Internet dans le but de proposer à chaque client un forfait adapté à son besoin de consommation réel, mais a également réduit le nombre de forfaits afin de faciliter le choix des clients”, explique Samuel Ngondi Eboua, le directeur des Relations institutionnelles d’Orange Cameroun. (Lire son interview intégrale sur les explications de la nouvelle tarification)

Orange Cameroun avait déjà prévenu le 04 avril 2017 en publiant sur son compte Twitter une citation du philosophe grec Héraclite d’Ephese qui peut permettre aux abonnés de se faire une idée sur l’intention de l’opérateur : « Rien n’est permanent, sauf le changement »

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici