(TIC Mag) – L’Agence de régulation des télécommunications (Art) du Cameroun souhaite encadrer davantage les coûts des services de communications électroniques. A cet effet, elle vient de lancer un avis d’appel à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un cabinet national ou international qui sera chargé de la mise en place de la comptabilité analytique par les opérateurs concessionnaires du secteur des communications électroniques du pays.

Selon l’avis d’appel, se cabinet qui sera retenu devra proposer les principes directeurs du modèle ABC, une méthode d’évaluation pour certains postes du bilan notamment les stocks, la nomenclature des coûts d’un réseau fixe, la nomenclature des coûts d’un réseau mobile, la nomenclature des coûts d’un réseau internet, la liste des états de restitution à fournir périodiquement et un modèle de déversement des coûts par activités, sur les produits et services.

Dans la même veine, le cabinet devra s’assurer que les lignes directrices qu’il définira permettront une analyse des coûts de revient des différents services et produits offerts par les opérateurs en distinguant les services de gros de ceux de détail, ainsi qu’une analyse détaillée des coûts en vue de l’approbation des catalogues d’interconnexion assortie d’une analyse de la formation du résultat global.

Au terme de ses travaux, le cabinet devra soumettre un projet de directive sur les lignes directrices de la comptabilité analytique des opérateurs concessionnaires de télécommunications à l’Art, assister l’Agence dans le cadre de la vulgarisation de ces lignes directrices auprès des opérateurs par l’organisation d’un séminaire et enfin assurer le transfert des compétences au personnel de l’Agence en charge du suivi de la comptabilité analytique des opérateurs. Notons au passage que les cabinets intéressés peuvent soumissionner jusqu’au 26 mai 2017.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici