Congo: Azur Telecom a perdu 50,8% de son parc d’abonnés en 2017

0

L’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce), a publié les dernières statistiques du marché télécoms congolais, le 2 février 2018. Il découle de ce rapport que l’opérateur de téléphonie mobile Azur, opérant sous la marque commerciale Equateur Telecom Congo, s’enfonce de plus en plus dans les méandres du marché.

De 2016 à 2017, la troisième société télécoms du pays en termes de part de marché, a perdu 50,8% de son parc d’abonnés au profit de ses concurrents.

Sur les 5,05 millions de consommateurs globaux de services télécoms enregistrés par l’Arcep au quatrième trimestre 2017, Azur ne détenait plus que 163 000 abonnés. En 2016, l’entreprise comptabilisait 331 000 clients.

Le recul fulgurant de sa part de marché, de 6,9% à 3,2%, est dû aux services haut débit et innovants introduits sur le marché depuis 2011 par MTN Congo et Airtel Congo. Les deux entreprises détiennent respectivement 50,1% et 46,7% de part de marché.

Azur qui ne propose toujours pas de services haut débit, a vite été distancé. La maison-mère annonçait pourtant le lancement de la 3G au troisième trimestre 2017 et la 4G par la suite. Mais rien n’a encore suivi et la saignée d’abonnés ne s’arrête pas.

La société télécoms réussit encore à enregistrer quelques abonnés grâce à sa stratégie de petits prix, adoptée depuis son entrée dans le pays depuis 2010 et grâce à la qualité de son service jugée meilleure que celle de ses concurrents.

TIC Mag avec Agence Ecofin

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici