Côte d’Ivoire – Incendie à Orange : l’opérateur privilégie la piste criminelle et évoque des pertes de 2 milliards de F Cfa

0
Siège de Orange Côte-d'Ivoire / Photo : ict4africa

(TIC Mag) – En Côte d’Ivoire, on en sait un peu plus sur les circonstances qui ont entourés l’incendie le 30 avril 2018 du Centre technique de la filiale locale du groupe de télécommunications français Orange. D’après Mamadou Bamba, le directeur général d’Orange Côte d’Ivoire qui a donné un point de presse le 14 mai 2018, c’est désormais une certitude que cet incendie est d’origine criminelle. D’après lui, des éléments de preuves permettent aujourd’hui d’écarter définitivement la piste d’un « départ de feu accidentel », tel qu’initialement envisagée.

«Les premiers résultats de l’enquête menée par nos experts avec constat d’huissier ont rapidement démontrés qu’il ne s’agissait pas d’un départ de feu accidentel. Plusieurs câbles électriques alimentant nos équipements ont été sectionnés, sans doute à l’aide de pinces coupantes. Une échelle a également été retrouvée au même endroit. Cet acte criminel a eu pour conséquence une surcharge électrique anormale des autres câbles, provoquant ainsi l’incendie», explique le directeur général Mamadou Bamba.

En ce qui concerne les pertes subies sur ce site qui abrite les installations de l’opérateur, il ajoute que « Orange Côte d’Ivoire a subi une perte de 2 milliards FCFA en équipements ». Et bien évidemment, il annonce avoir « porté plainte devant le Procureur de la République et l’enquête a été confiée à la police nationale, notamment à la Direction de l’Informatique et des Traces technologiques».

En attendant l’aboutissement de l’enquête, Orange Côte d’Ivoire affirme être en train de travailler au rétablissement du service dans les zones alimentées directement par son centre technique de la commune du Plateau. Ainsi, d’après le Directeur digital et technologies Didier Kla, « le rétablissement des services Fixe, mobile, Internet affecté suite à cet incendie, s’effectue de façon progressive dans les communes les plus impactées que sont le Plateau, Adjamé et Cocody centre ». Il évoque au passage un taux de rétablissement de 85%. « Notre réseau devrait être totalement rétabli entre les  20 et 25 mai prochains grâce à nos équipes techniques qui travaillent jours et nuits à cet effet », précise Didier Kla.

Ecrit par TIC Mag

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici