Gabon : Après le financement de la BAD, l’Aninf lance un appel pour le recrutement d’un prestataire pour la réalisation de la composante gabonaise du CAB

0

(TIC Mag) –  L’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF) a annoncé le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’une entreprise ou d’un consultant pour la réalisation de  l’étude de faisabilité de la composante Gabon du projet de la Dorsale à fibre optique d’Afrique Centrale (CAB) comprenant la pose de la fibre optique sur certains tronçons identifiés, la mise en place d’un centre national de données (Datacenter), d’un Centre d’Alerte et de Réaction aux Attaques Informatiques (CSIRT) et d’une Infrastructure à Clé Publique (PKI).

D’après l’avis publié par l’Aninf, il est attendu trois livrables du prestataire qui sera retenu : « Elaborer un état des lieux concis relatif la composante concernée afin de faire
le lien avec les objectifs poursuivis dans le cadre de la présente assistance technique ; élaborer les études indiquées sur la mise en place des liaisons à fibre optique identifiées, du Datacenter et de la plateforme CSIRT/PKI en se basant sur les formats de la Banque, en particulier de respect des principes de sauvegarde applicables aux projets qu’elle finance ; et enfin élaborer un rapport concis qui résume les informations essentielles des deux livrables susmentionnés
 ».

On apprendra du même avis que les entreprises ou consultants intéressés ont jusqu’au 20 mars 2018 à 13h 30 pour déposer leurs offres de candidature. Notons que le projet CAB dans son ensemble vise une interconnexion des pays membres de la Cemac ainsi que le renforcement de l’offre numérique dans les différents pays.

Ecrit par TIC Mag

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici