Gabon : Guy-Bertrand Mapangou : Le nouveau monsieur TIC du gouvernement

0

(TIC Mag) – Depuis le 4 mai 2018, le secteur gabonais des TIC et des télécommunications a un nouveau ministre de tutelle. A la faveur du remaniement ministériel annoncé le 4 mai 2018, le ministre d’Etat Alain Claude BILIE BY NZE a cédé sa place au ministre d’Etat Guy-Bertrand Mapangou, qui est désormais à la tête du ministère de la Communication, de l’Economie numérique et est Porte-parole du gouvernement. Son prédécesseur reste au gouvernement en qualité de ministre d’Etat, ministre des Sports et de la Culture chargé du Tourisme.

Le ministre Guy-Bertrand Mapangou arrive à la tête de ce secteur alors que celui-ci est en pleine expansion. D’après le données que recueillies et publiées par l’Autorité de régulation des Communications électroniques et des Postes (Arcep) dans son Observatoire du marché des télécoms dans le pays, le Gabon comporte au total 3 millions d’abonnés. Soit presque le double de sa population qui se situe aux environs de 1,8 millions. De manière détaillée, on note une hausse de 12,2% du nombre d’abonnés au téléphone filaire, soit 20 659 abonnés. Aussi, le nombre d’abonnés à internet GSM a progressé de 44,8% à 1 724 161 abonnés, tout comme le nombre d’abonnés ADSL qui est passé de 12 128 abonnés en 2016 à 15 335 en 2017, soit une hausse de 26,4%. Seule donnée dans le rouge, c’est le chiffre d’affaire des opérateurs télécoms présents sur le marché gabonais qui s’est replié de 5,6% à 162,4 milliards de FCFA.

Sur son parcours, Guy-Bertrand Mapangou était jusqu’ici ministre d’Etat en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. On lui doit plusieurs réformes et décisions courageuses comme la mise à terme de la longévité de certains hauts fonctionnaires à la tête des universités et grandes écoles. Il a également été ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration du gouvernement du Premier ministre Pr Daniel ONA ONDO, le 28 janvier 2014. Il était président de la Commission nationale de communication du CNC depuis mai 2012. Il était secrétaire général adjoint et porte-parole du Présidence du Gabon d’octobre 2009 à janvier 2011, année à laquelle il est nommé ministre délégué à la Réforme de l’État depuis janvier 2011.

Ecrit par TIC Mag

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici