Le Kenya adopte une loi contre la pornographie sur Internet

0

(TIC Mag) – En matière de cybercriminalité, le Kenya a récemment marqué un pas significatif dans la répression du phénomène. Le Parlement kenyan a en effet adopté une nouvelle loi sur la cybercriminalité qui condamne toute personne déclarée coupable de partage de pornographie juvénile par Internet d’une amende maximale de 20 millions de shillings, soit environ 111,3 millions de F Cfa ou d’une peine d’emprisonnement maximale de 25 ans.

Selon le quotidien kenyan Daily Nation qui rapporte l’information, cette loi s’applique aux parents qui partagent des photos des parties génitales de leurs enfants ou de leurs corps nus sur les réseaux sociaux. Ainsi, publier une photo de l’érythème fessier d’un enfant ou la photo d’un enfant à l’heure du bain sur les médias sociaux pourrait vous attirer de sérieux problèmes.

Notons que selon la Constitution du Kenya, la pornographie juvénile est définie comme étant toute représentation visuelle impliquant l’utilisation d’un mineur ou d’une personne apparaissant comme tel à des fins sexuelles.

Ecrit par TIC Mag

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici