Un autre rayon de lumière sur les ordinateurs du Président de la République

0

Comment apprécier la performance d’un ordinateur ?

La Performance d’un Ordinateur repose sur les caractéristiques essentielles suivantes :

  1. Processeur (nombre, fréquence, cache)
  2. Disque Dur (capacité de stockage, vitesse)
  3. Mémoire Vive (capacité à stocker les données et les tâches à exécuter)
  4. Connectivité (carte réseau, wifi, bluetooth, USB)

Donc, performance d’un Ordinateur = Fonction (ProcesseurDisque DurMémoire ViveConnectivité)

Le cloud et la performance d’un ordinateur…

Le cloud ne fait pas partie de la performance d’un ordinateur. Le cloud est un service classique et couteux, accessible avec tout type d’ordinateur (de l’ancienne ou de la nouvelle technologie).

Par ailleurs, le choix de Microsoft pour les services bureautiques et cloud est une erreur stratégique.

Une approche stratégique pour permettre au Cameroun bénéficier au maximum de ce projet de don d’ordinateurs aux étudiants.

Le Cameroun avait là, l’opportunité unique d’amener sa communauté estudiantine vers les technologiques ouvertes (logiciels libres et standards ouverts). Et non vers des solutions fermées et très couteuses.

Un pays ne devient pas émergeant en s’installant définitivement dans la consommation ou téléchargement à outrance. Nous devons pouvoir créer et vendre du contenu.

Les technologies ouvertes auraient mis nos étudiants dans de meilleurs dispositions pour créer et innover. Elles nous auraient donné l’opportunité de développer durablement l’économie numérique au niveau national et d’en exporter. Au lieu de demeurer de simples et pauvres utilisateurs.

500 000 étudiants représentent la matière grise du Cameroun d’aujourd’hui et de demain. Le choix précipité de Microsoft, expose à zéro francs, sans contre-partie, toute l’intelligence nationale.

Avec cette population très importante de matière grise, le Cameroun était en position de force pour négocier ou choisir son partenaire technologique et lui dicter ses conditions de collaboration. Nous avions là l’opportunité de :

  1. demander aux chinois d’assembler les ordinateurs sur place au Cameroun (comme l’a fait le Rwanda, la Cote d’Ivoire et bien d’autres pays)
  2. de demander aux fournisseur de service cloud (Google, Microsoft, Ubuntu, etc) de créer une réplique de leur Data center au niveau national (pour la sécurité et la disponibilité des données)

Au finish, le Cameroun se serait tiré de cette affaire avec des milliers d’emplois créés, et de vrais futurs professeurs et ingénieurs formés.

Suggestions

Qu’un audit indépendant soit ouvert pour redimensionner ce projet stratégique du Président de la République et surtout rattraper ce qu’on peut encore rattraper.

Y associer dans cette réflexion, l’ANTIC, le MINRESI, le MINPOSTEL et d’autres experts indépendants.

Par Pierre Lotis NANKEP, Expert TIC


Lire aussi :

Cameroun / 32Go = 500 Go : Le Pr Roger Atsa Etoundi du Minesup tourné en dérision sur les réseaux sociaux

Jacques Fame Ndongo : “Ne s’allie pas à Microsoft qui veut, mais… qui peut!”

Jacques Fame Ndongo : “L’étudiant ne paye absolument rien pour un ordinateur dont le prix de revient est de 300 000 F.Cfa”

Minette Libom Li Likeng : « L’action des 500 000 ordinateurs, c’est un déclic !»

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici