WhatsApp désormais interdit aux moins de 16 ans en Europe

0

(TIC Mag) – C’est l’une des conséquences de l’entrée en vigueur du Règlement sur la protection des données (Rgpd) en Europe. Depuis le 25 mai 2018, l’application de messagerie instantanée WhatsApp a mis à jour ses conditions d’utilisation, faisant passer son âge minimum d’utilisation de 13 à 16 ans sur le marché européen, en prévision de l’entrée en vigueur du Rgpd. Seulement, WhatsApp ne précise pas de quelle façon son service s’assurera du respect de cet âge minimum, surtout lorsqu’on sait que l’application n’est pas en mesure de demander de preuve à ses utilisateurs.

Du coup, on peut légitimement croire que cette interdiction ne devrait demeurer qu’une théorie, parce que difficilement applicable sur le terrain. WhatsApp qui a annoncé la création prochaine d’une filiale européenne pour « respecter les nouvelles normes strictes de transparence » affirme ne pas partager ses données avec Facebook. Ce que remet en question la Commission nationale de l’informatique et des libertés de France qui l’avait mis en demeure en décembre 2017 pour « utilisation non autorisée de données personnelles ». Il était alors reproché à WhatsApp de partager des données avec sa maison mère Facebook.

Notons toutefois qu’en dehors des frontières européennes, l’âge minimum d’utilisation de WhatsApp reste fixé à treize ans.

Ecrit par TIC Mag

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici