background

Après Lomé et Kpalimé, le Togo veut disposer de sept villes équipés en Wi-Fi public

Écrit par: TIC Mag

Publié le: mercredi, 16 novembre 2016 à18 h 42 Mis à jour le 16 novembre 2016 à 18 h 42

(TIC Mag) – Après la capitale togolaise Lomé, c’est au tour de la ville de Kpalimé de se doter des points de distributions Wi-Fi. D’après le ministère des Postes et de l’Economie Numérique qui en fait l’annonce, cette avancée entre dans le cadre du projet Wi-Fi public, dont l’objectif est de couvrir toute l’étendue du territoire togolais, de telle sorte qu’aucun citoyen ne soit à plus de cinq kilomètres d’un point d’accès Internet haut débit.

A en croire Cina Lawson (photo), la ministre togolaise des Postes et de l’Economie numérique, l’objectif de son département ministériel sur le court terme est de couvrir en plus de Lomé sept autres villes du pays dans le cadre de ce projet Wi-Fi public : « Nous devions étendre ce dispositif à l’intérieur du pays. Nous devions faire en sorte que l’ensemble de la population togolaise bénéficie des efforts déployés pour la préparation du Sommet. C’est pourquoi j’ai demandé que ce qui a été fait à Lomé, soit aussi dupliqué à Kpalimé, à Tsevie, à Atakpame, à Aneho, à Sokode, à Kara et à Dapaong. A terme, soyez convaincus que le projet prendra encore plus d’envergure, et sera étendu à d’autres localités », explique la ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + six =