MTN Cameroon rectifie sa Pub écrite avec une faute de la langue française

0

(TIC Mag) – La publicité en question a fait des vagues sur les réseaux sociaux depuis sa publication le 22 mars 2016. Une erreur dans la concordance des temps. Dans sa pub initiale, le message publicitaire de la branche camerounaise du groupe sud-africain MTN était : « Eto’o est surpris que vous n’êtes pas avec MTN ».

A la publication du message, certains se justifiaient en disant que MTN a emprunté le langage vulgaire proche du public tandis que d’autres pensaient que c’était simplement un danger pour l’éducation des Camerounais et une participation à l’abrutissement des jeunes.

Après les nombreuses critiques et observations sur les réseaux sociaux, l’opérateur mobile a finalement changé la formulation et est revenu à la raison en écrivant : « Eto’o est surpris que vous ne soyez pas chez MTN ». Ici, la concordance des temps a été respecté en mettant « soyez » au lieu de « n’êtes » comme initialement écrit. De même, l’opérateur a changé « avec » par « chez ».

La bonne version de l’affiche

Etoo surpris (2)

Tempête sur les réseaux sociaux

Les réactions des internautes sur Facebook, il y en avait à profusion suite à la rectification de cette publicité. Pour Alex Siewe, expert en marketing et cadre chez Eneo, « la marque sort d’une polémique qui commençait à cannibaliser sa campagne. Avec tous ces détournements…Quel que soit l’angle sous lequel on prend cette reformulation elle semble plus simple et correcte ».

Mireille Fomekong, la promotrice d’Ascèse, l’agence conseil en marketing et communication, elle aussi ne manque pas d’apprécier la reconnaissance de l’erreur de l’opérateur mobile. « Où sont passées toutes ces personnes qui racontaient des histoires à dormir debout à coups de justifications bancales ? », se demande-t-elle. « Même MTN a eu l’humilité de rectifier. Que des gens aient essayé de défendre cette grossière faute de la langue française n’est pas seulement malhonnête intellectuellement, mais est dangereux pour la culture GENERALE collective. Car ces plus royalistes que MTN par des arguments spécieux, de nouvelles règles de la langue française qui n’existaient que dans leurs têtes ont troublé et fait douter plus d’une personne ! Un des arguments fallacieux utilisés qui était celui de l’inculturation de cette campagne était aussi malhonnête car il s’agissait de détourner les gens de la vérité ! Que n’ai-je pas lu ? Que la campagne parce que massmarket parlait le langage de la cible… Du grand n’importe quoi ! Plus c’est gros, plus ça passe ! Le culot, le bluff et le mensonge sont hélas les effets collatéraux de la liberté d’expression de Facebook ! Maa calcul ma plan de Ketch, affaire nkap de SABC, ou chez nous ça sort de Sgbc sont des campagnes inculturées. On ne peut pas invoquer cette technique de création publicitaire qui emprunte au christianisme pour justifier les fautes de langue les plus grossières ! Ils ont rectifié, donc ça va ! », écrit-elle sur son profil Facebook.

Pour le journaliste Martin Camus Mimb, promoteur de la chaîne de radio RSI, « MTN n’a pas corrigé une quelconque « faute », mais a choisi de sortir d’une inutile polémique qui n’est le but premier de cette campagne. De toute façon, le français n’est que la langue des AUTRES et seule sa compréhension est utile et apodictique. Et on avait bien compris que #Eto‘opeut ».

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici