René Emmanuel Sadi : « En Afrique, nous avons besoin d’un nouveau discours sur les opportunités du numérique »

0

(TIC Mag) – Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi, représentant du Président de la République, a présidé ce mardi 16 mai 2017 à Yaoundé la cérémonie d’ouverture du Forum international sur l’économie numérique.

Occasion pour le ministre de relever que le Cameroun « s’est résolument engagé dans cette « nouvelle économie », celle dite numérique, aujourd’hui unanimement perçue par tous comme le secteur le plus dynamique de l’économie mondiale ». Pour justifier la tenue de ce forum, le ministre indique qu’ « en Afrique, nous avons besoin de créer un nouveau discours sur les opportunités du numérique, un scénario dans lequel l’Afrique ne se contente pas seulement de rattraper son retard en la matière, mais réalise de vrais bonds en avant ».

D’après René Emmanuel Sadi, le numérique offre d’énormes possibilités à l’humanité et a transformé notre quotidien à une vitesse vertigineuse. « Grâce à l’économie numérique, les performances dans tous les secteurs de l’activité humaine sont démultipliées: éducation, communication, administration, agriculture, industrie, police, commerce, médecine, banques et autres services. Le Forum sur l’économie numérique au Cameroun marque la volonté du Chef de l’Etat d’inscrire résolument notre pays sur la voie du développement de l’économie numérique, véritable « défi historique pour le devenir de la Nation », déclare le ministre dans son discours d’ouverture.

Le Cameroun dispose d’un potentiel numérique considérable qu’il importe de le valoriser. « Avec une infrastructure large bande à même de soutenir les investisseurs dont plus de 12 000 km de câble à fibre optique, avec près de trois millions d’utilisateurs internet, un taux de pénétration du mobile de 80% et une contribution au Produit Intérieur Brut (PIB) des technologies de l’information et de la communication(TIC) estimée à 5%, un important capital humain,  le Cameroun présente un potentiel incontesté dans le numérique », rappelle le ministre. D’où l’importance de ce forum.

Pour sa part, la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, affirme que « ce Forum sera la tribune de l’engagement des pouvoirs publics et la scène d’expression des acteurs, pour susciter l’investissement dans ce secteur, en vue d’un passage réussi à l’économie numérique ».

Ce forum prend fin ce 17 mai 2017 et rassemble les représentants d’administrations publiques intervenant dans le domaine du numérique, les experts nationaux et internationaux, les entreprises publiques et privées du secteur, les opérateurs économiques, les partenaires au développement, les Organisations nationales et internationales, les milieux d’affaires et d’investissement ainsi que les organismes de financement, les startups camerounaises du domaine de l’économie numérique et la société civile. « L’impulsion de l’économie numérique doit s’appuyer sur un socle d’acteurs forts autour desquels gravite un écosystème », se justifie la ministre.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici