Télécommunications : MTN Nigéria règle un quart de son amende

0
A general view of the headquarters of South Africa's MTN Group in Johannesburg, May 27, 2008. South African companies and investors are beginning to use their base in Africa's biggest and most sophisticated market as a springboard to move into the continent's fast-growing frontier markets. Picture taken May 27, 2008. To match Feature FRONTIERS/AFRICA REUTERS/Mike Hutchings (SOUTH AFRICA - Tags: BUSINESS)

(TIC Mag) –  L’information est rendue publique le 26 décembre 2016 par le ministre nigérian des Communications, Adebayo Shittu, via l’agence d’informations officielle du Nigeria (NAN). La filiale nigériane de l’opérateur de télécommunications sud-africain MTN condamné à payer une amende de 330 milliards de nairas pour n’avoir pas avoir désactivé des cartes SIM anonymes sur injonction du régulateur aurait déjà payé 80 milliards de nairas. Soit environ un quart du montant total de l’amende.

Si pour l’instant, l’opérateur MTN n’a pas confirmé ce paiement, on se rappelle qu’au mois de juin 2016, il affirmait via un communiqué avoir déjà payé 50 millions de nairas et réitéré son intention de collaborer avec le gouvernement nigérian dans ce dossier.

Initialement, soit en aout 2015, cette amende était fixée à environ 5,2 milliards de dollars par le régulateur. En décembre de la même année, ce montant a été revu à la baisse pour être fixé à 3,9 milliards de dollars.

Finalement, après de nouvelles négociations, la NCC a concédé à l’opérateur une nouvelle réduction, cette fois à 1,7 milliards de dollars, payable en six tranches étalées sur trois ans.

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici