Grégoire Owona : « Le gouvernement va accélérer le traitement du dossier Vodafone »

0

En visite à Douala, le ministre camerounais du Travail et de la Sécurité sociale a évoqué le climat social tendu dans les entreprises, mais également le cas de l’opérateur Vodafone suspendu d’activités dans le pays depuis la mi-septembre 2017.

TIC Mag – Monsieur le ministre, vous effectuez une visite à Douala au Cameroun. Vous avez rencontré un certain nombre de responsables d’entreprises et des personnels.
Effectivement, le climat social connait quelques petites secousses. Mais je crois qu’on n’a pas vraiment besoin de s’en émouvoir. Nous sommes venus rencontrer des groupes qui ont des problèmes. Nous avons discuté de ces problèmes. Des solutions seront trouvées. Il y a déjà des personnes qui sont licenciées pour certaines sociétés. Il s’agissait de voir le problème de leur indemnisation. Il y a des sociétés qui envisagent des licenciements. Il était question de voir comment empêcher dans la mesure du possible ces licenciements, ou voir comment amortir les différents chocs. Le gouvernement a le devoir de préserver ce qui a déjà été fait. C’est pourquoi nous menons une politique très prudente. Il ne s’agit pas d’imposer quoi que ce soit aux sociétés. Mais il s’agit de faire en sorte qu’il y ait un équilibre saint. Parce que les investisseurs viennent pour gagner de l’argent. Mais vu que pour gagner de l’argent ils doivent le faire avec des travailleurs, il faut que s’ils en gagnent, les travailleurs sentent qu’il y a de l’argent. Il faut toujours trouver cet équilibre. Et nous espérons qu’à travers les discussions que nous avons eues, qu’il y aura des résultats positifs.

TIC Mag – Vous avez tenu une séance de travail avec les employés de Vodafone. Qu’est-ce que vous leur avez donné en termes de garantis au vu de la situation qui prévaut actuellement chez cet opérateur ?

Je n’ai pas de garantis à leur donner. Je crois que les entretiens que j’ai eu avec Vodafone ont consistés pour le gouvernement de les rassurer déjà que les dossiers de licence sont en cours de traitement, et que le gouvernement va certainement accélérer les études de ces dossiers. Mais, demandez-leur pourquoi leurs dossiers sont arrivés si tard. Il leur appartient à eux de vous répondre. Je n’en dirais pas plus. Mais les choses ne sont pas si simples. Il faut que les uns et les autres jouent franchement leur rôle. Le gouvernement tout seul ne peut pas toujours être juge et partie. Donc, il serait bon que vous alliez enquêter de ce côté-là.

Propos recueillis par TIC Mag

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici